string(10) "setting =>" string(7) "46 - 43" int(3) Recrutement - PSSL

ERGOTHERAPEUTE H/F

ERGOTHERAPEUTE H/F

  Poste à pourvoir : du 16 Août au 31 Décembre 2021

 

  • DEFINITION

L’ergothérapeute intervient en EHPAD, auprès des personnes accueillies, en lien avec les autres professionnels, pour réaliser des activités de rééducation, de réadaptation et de réinsertion dans le but de favoriser l’autonomie sociale et l’intégration de la personne dans l’institution, et de prévenir la perte d’autonomie.
L’ergothérapeute:
- Evalue les déficiences, les capacités et les performances motrices, sensitives, sensorielles, cognitives, mentales, psychiques de la personne.
- Analyse les besoins, les habitudes de vie, les facteurs environnementaux, les situations de handicaps et pose un diagnostic ergothérapique.
- Met en œuvre des soins et des interventions de rééducation, de réadaptation, de réinsertion, de réhabilitation psychosociale et de psychothérapie visant à réduire et compenser les altérations et les limitations d’activité,
- développe, restaure et maintient l’indépendance, l’autonomie et la participation sociale de la personne.
- Préconise les aides techniques, aides humaines, aides animalières et modifications de l’environnement matériel, afin de favoriser l’intégration de la personne dans son milieu de vie. Conçoit et applique des appareillages pour la mise en œuvre de ces traitements

  • MISSIONS SPECIFIQUES EN EHPAD

L’ergothérapeute intervient principalement dans trois domaines :
• Évaluation de l’autonomie
Etape initiale, elle concerne la personne âgée dans sa dimension globale en intégrant les composantes médicales, psychologiques et socio familiales. L’ergothérapeute réalise un bilan des capacités fonctionnelles de la personne en intégrant les facteurs environnementaux propres à l’établissement en particulier pour les actes de la vie quotidienne (toilette, alimentation, continence…)
• Réadaptation individuelle et collective :
Avec tous les partenaires institutionnels l’ergothérapeute participe à la réadaptation individuelle des personnes accueillies et propose des activités dans ce sens via l’animation d’ateliers de ré autonomisation en groupe. Il assure également des réadaptations collectives pour certains types de publics en particulier les personnes âgées atteintes de troubles cognitifs à travers la prise en charge individuelle ou de groupes de personnes.
• L’adaptation à l’environnement :
L’ergothérapeute travaille dans un objectif de maintien du confort de la personne âgée dans l’institution en proposant des aménagements de son environnement de nature à faciliter ses déplacements.

Son intervention se situe à deux niveaux :
- L’installation d’une personne confinée durablement au lit ou au fauteuil avec une double préoccupation, assurer le confort et prévenir les complications, escarres, attitudes vicieuses, algodystrophie,
- L’aménagement de l’environnement, afin de diminuer les facteurs de dépendance et d’insécurité.

Les domaines d’intervention sont :

  • READAPTATION COGNITIVE DANS LES ACTIVITES DE LA VIE QUOTIDIENNE

- Favoriser le maintien des capacités de participation aux activités de la vie quotidienne en stimulant les capacités cognitives restantes.
- Renforcer les stratégies compensatoires et les performances lors des activités de la vie quotidienne (toilette, habillage, repas, cuisine, ménage, conduite, loisirs, gestion financière, utilisation des moyens de communication, gestion de l’argent, etc.).

PRECONISATION ET ENTRAINEMENT A L’UTILISATION D’AIDES TECHNIQUES
- Améliorer les capacités fonctionnelles, la participation aux activités, la participation sociale.
- Assurer la sécurité.
- Réduire les troubles de la communication et les difficultés liées à la mémoire.
- Prévenir l’apparition d’un syndrome de désadaptation posturale et motrice.
- Entraîner le patient, son entourage familial et les professionnels à l’utilisation des aides techniques.

  • READAPTATION DE LA MOBILITE ET DES TRANSFERTS

- Améliorer, maintenir les capacités fonctionnelles, la participation aux activités, la participation sociale.
- Améliorer, entretenir les schémas moteurs par des techniques de réactivation motrice, basées sur le concept d’ergo-motricité.

  • PREVENTION ET TRAITEMENT DES RISQUES DE CHUTE

- Prévenir les risques de chute.
- Développer les stratégies d’adaptation posturale et sécuritaire lors des activités de la vie quotidienne.
- Favoriser la participation aux activités de la vie quotidienne, à la vie sociale.
- Eviter l’isolement en favorisant la mobilité.
- Proposer des alternatives aux contentions physiques.

  • POSITIONNEMENT DES TROUBLES POSTURAUX ASSIS ET EN DECUBITUS

- Améliorer les capacités fonctionnelles, la participation aux activités de la vie quotidienne.
- Améliorer les capacités de manipulation des véhicules pour handicapés physiques (fauteuil roulants et dispositifs assimilés).
- Aider à la prévention des escarres et des déformations orthopédiques.
- Proposer des alternatives aux contentions physiques.

  • DEVELOPPEMENT DES PERFORMANCES DE L’ENTOURAGE DANS LA PRISE EN CHARGE ET L’ACCOMPAGNEMENT DU RESIDENT

- Optimiser l’accompagnement des résidents souffrant de la MA ou d’une maladie apparentée dans les activités de la vie quotidienne.
- Développer le savoir-faire des aidants pour solliciter les capacités motrices et cognitives lors des activités de la vie quotidienne.

  • AMENAGEMENT DE L’ENVIRONNEMENT

- Réduire les limitations de l’autonomie liées à l’environnement.
- Améliorer la sécurité, l’orientation.
- Proposer des alternatives aux contentions physiques.

  • EDUCATION THERAPEUTIQUE, CONSEIL ET INFORMATION DU RESIDENT

- Développer le savoir-faire et le savoir-être des soignants pour limiter et gérer les troubles du comportement (repérage des facteurs favorisant les troubles).
- Favoriser le bien-être, le sentiment d’efficacité.
- Renforcer les compétences de sécurité et d’adaptation.

  • PARTICIPER A LA MISE EN OE'UVRE DU PROJET DE VIE ET AU MAINTIEN DU LIEN SOCIAL 

Participer aux animations ou les mettre en œuvre
- Proposer et développer des activités en lien avec l’équipe d’animation selon le projet personnalisé de la personne
- Participer à la logistique de l'animation
Contribuer au maintien du tissu social et à l'intégration des familles dans l'établissement
- Participer à la vie sociale de l'établissement en lien avec la direction, les bénévoles et les familles (CVS, réunions institutionnelles, fêtes …).

  • PARTICIPER A LA PRISE EN CHARGE MULTIDISCIPLINAIRE DE LA PERSONNE AGEE EN RELATION AVEC SES PROCHES

Participer à l’accueil d’un nouveau résident et à l’élaboration de son projet de vie
- Accueillir le résident et l'aider à s'installer dans sa chambre
- Recueillir ses habitudes de vie
- Observer son comportement et d'éventuels signaux de détresse ou de désorientation
- Participer, en équipe pluridisciplinaire, à la rédaction du projet de vie et du projet de soins
- Faciliter l'adaptation à l'institution en personnalisant l'aménagement et en donnant des repères
Participer à l’élaboration du projet d’accompagnement personnalisé puis à sa mise en œuvre et à son évaluation.
- Participer en équipe pluridisciplinaire à l’élaboration du projet de vie du résident.
- Consulter l'équipe en cas de changement à proposer
Participer aux réunions d’équipe et aux décisions
- Renseigner les transmissions ciblées dans les dossiers de soins
- Alerter verbalement en cas de nécessité
- Transmettre ses observations au cours de réunions d'équipe (transmissions, RID, réunion de service, etc.)
Instaurer une relation de partenariat avec les familles et proches
- Répondre aux interrogations des familles
- Orienter les proches vers les interlocuteurs susceptibles de répondre à une question qui dépasse son domaine de compétences
- Répondre, après avis collectif, aux demandes de la famille à la prise en charge
- Assurer un retour d'information au collectif sur la relation instaurée avec la famille et sur les problèmes éventuels

  • FACILITER L’ALIMENTATION DE LA PERSONNE AGEE DANS LE RESPECT DE SES BESOINS ET SES GOUTS

Accompagner et faciliter la prise du repas dans le respect de l'autonomie des résidents
-- Participer à l’aide aux repas
- Veiller au respect des régimes alimentaires des résidents.
- Veiller aux problèmes de déglutition et aux risques de fausse route
- Vérifier les quantités ingérées et alerter

  • PARTICIPER AUX ACTIONS D’AMELIORATION DE LA QUALITE

Promouvoir la démarche qualité
- S’inscrire dans la démarche qualité et dans celle de gestion des risques liés à l’activité.
- S’inscrire dans les démarches d’autoévaluation de l’institution et dans les audits
- Participer aux réflexions, travaux et actions en matière de prévention des risques liés à l’activité. Le cas échéant signaler les dysfonctionnements dans le cadre du signalement des évènements indésirables et participer à leur traitement.
- S’inscrire dans les travaux d’équipe visant à l'amélioration de la qualité des soins ou à des travaux de recherche clinique
Analyser les besoins en soins
- Participer voire initier la démarche de réflexion clinique et éthique
- Participer à la surveillance et à l’évaluation des contentions afin de garantir en équipe le respect de la liberté et de la dignité de la personne
- Réaliser régulièrement les bilans d’autonomie en collaboration avec l’équipe de soins infirmiers
- Mettre en place dans son domaine de compétences et en lien avec les autres professionnels des actions de formation à destination du personnel de l’EHPAD
- Contribuer dans le cadre de la politique architecturale de l’établissement de par ses compétences en matière d’aménagement et d’adaptation des espaces..


  • Adresse : La chasse du point du jour CS 10129 LE BAILLEUL 72205 LA FLECHE
  • Etablissement(s) : EHPAD de Sablé -
  • Type de contrat : CDD 40 % en EHPAD, 10 % FOYER DE VIE
  • Contact : Direction Ressources Humaines et des Affaires Médicales PÔLE SANTE SARTHE ET LOIR La Chasse de Point du Jour B.P. 10129 – LE BAILLEUL 72205 – LA FLECHE Email : candidatures@pole-pssl.fr